Label MSC : La garantie d’une pêche durable

pêche durable

Dans le domaine halieutique, le label MSC est de plus en plus courant. Les principes et critères du Marine Stewardship Council pour une pêche durable sont une norme garantissant que l’activité est bien gérée et exploitée de manière responsable pour soutenir le milieu marin environnant. La certification de cette norme démontre l’engagement envers des pratiques spécifiques et se traduit par une reconnaissance sur le marché.

Pêche durable : définition du Marine Stewardship Council (MSC)

Le Marine Stewardship Council (MSC) est une organisation indépendante, mondiale et sans but lucratif. Il a d’abord été créé dans le cadre d’un effort conjoint pour résoudre le problème de la surpêche par Unilever et le WWF en 1997. Il est devenu indépendant en 1999. La mission de l’organisation est d’utiliser son écolabel et son programme de certification des pêches pour préserver les océans en reconnaissant et en récompensant les pratiques respectueuses de l’environnement. Dans cette optique, l’organisme influence les choix que les gens font lors de l’achat de fruits de mer et en travaillant avec des partenaires pour transformer le marché des fruits de mer sur une base durable.

Le programme MSC considère la durabilité environnementale des pêcheries sauvages. D’autres programmes, tels que celui géré par l’Aquaculture Stewardship Council (ASC), prennent en compte les pratiques aquacoles impliquées dans une pisciculture responsable. Le label MSC offre aux acheteurs des assurances pour les fruits de mer sauvages et d’élevage. Il existe certains produits, contenant à la fois du poisson sauvage et du poisson d’élevage, où vous pouvez trouver deux types d’étiquettes côte à côte.

Il existe également d’autres programmes, tels que celui de la pêche responsable de Seafish et Fair Trade USA, qui se concentrent sur les impacts sociaux, notamment les conditions de travail, les heures de travail et le traitement des membres d’équipage.

Label MSC: une initiative axée sur la pêche

L’évaluation de la norme de pêche à travers le label MSC prend en compte les impacts et les contextes spécifiques d’une pêcherie particulière. Cette dernière est évaluée sur ses impacts spécifiques pour déterminer si elle répond ou non aux exigences du MSC.

L’élément le plus important du processus de certification est d’identifier et de traiter de manière transparente les problèmes concernant les stocks cibles, l’impact de la pêche sur le milieu marin et l’efficacité du système de gestion de l’activité.

Cela diffère des recommandations ou des notes sur les fruits de mer, telles que celles produites par le WWF. Ces recommandations ont tendance à se concentrer sur les types d’espèces en général et à fournir des informations que les consommateurs ou les traiteurs peuvent utiliser pour faire des choix éclairés. Beaucoup tiennent compte de la certification MSC, mais ils utilisent différents critères pour déterminer la durabilité de la pêche, généralement sur la base de leur propre examen des informations disponibles.

En ce qui concerne le programme MSC, il vous suffit de rechercher le label bleu MSC sur les produits de la mer pour savoir qu’une pêcherie a été jugée durable par un auditeur indépendant.

Produits de la pêche : les avantages de la certification MSC

La certification aux principes et critères du label MSC permet avant tout à une organisation spécialisée dans le milieu aquacole de satisfaire aux exigences du marché d’une vérification par un tiers de la pêche durable. C’est un premier moyen de différencier les produits dans un marché de plus en plus concurrentiel. En adoptant cette certification, le fournisseur est privilégié et s’adapte instantanément au consommateur soucieux de l’environnement. Les commerçants qui suivent ce programme soutiennent le positionnement de leur produit avec l’écolabel. Ils démontrent ainsi une bonne intendance des ressources à la communauté et aux intervenants, tout en contribuant à une pression accrue pour l’amélioration des pêcheries non durables.

Quelle est la valeur du charbon pour le climat ?
Comment voyager sans plastique polluant ?