Les végétariens ont-ils une vie sexuelle plus active ?

Les soins alimentaires sont fondamentaux pour une vie saine. Manger de la bonne façon, manger peu de graisses et privilégier les fruits et légumes, voilà l’attrait de tout nutritionniste. La nouveauté est qu’un régime alimentaire basé sur la consommation de légumes peut avoir une influence sur la vie sexuelle d’un individu. Les recherches montrent que la consommation de légumes, associée au soja, augmente les niveaux d’hormones dans l’organisme. Cette augmentation du taux d’hormones serait responsable de l’amélioration de l’activité sexuelle. Un médecin et son équipe ont observé un groupe de singes rouges pendant environ 11 mois. Selon lui, l’organisme humain est très semblable à ces singes, ayant des réactions similaires lorsqu’il est stimulé par certaines hormones. Les singes, se nourrissant de la feuille d’un arbre tropical qui a des propriétés similaires à celles du soja, ont eu une augmentation considérable de l’activité sexuelle observée par le chercheur. En effet, cet arbre, tout comme le soja, a une composition similaire à celle de l’œstrogène, ce qui fait que les singes présentent un taux plus élevé d’hormone sexuelle, l’œstradiol, et d’hormone du stress, le cortisol ce qui explique l’incidence plus élevée de bagarres et d’agressions chez les primates, outre l’augmentation de la fréquence des relations sexuelles.

Les végétariens sont aussi en meilleure santé, et plus heureux 

On a appris récemment que 30% des omnivores refusent de sortir avec un végétarien. Eh bien on a  décidé de leur expliquer, pas à pas, images à l’appui pour les plus farouches, pourquoi il est bien mieux de sortir avec un végétarien ? En preuve totalement subjective, on a ce classement des célébrités végétariennes les plus sexy de PETA. Mais pour quelqu’un qui a besoin de preuves plus tangibles pour accepter de sortir avec un végétarien, voilà un peu de science.

Un végétarien, ça communique

Est-ce parce qu’ils sont habitués de dire : non merci, c’est gentil, mais on ne mange pas de viande. Sont-ils des meilleurs communicateurs en amour ? On l’ignore, mais ça serait effectivement le cas. Une étude effectuée avec 2000 participants vient de révéler que les adeptes du végétarisme ont tendance à plus communiquer avec leur partenaire sexuel. Nécessairement, leur vie amoureuse en est directement affectée et ce n’est que positif : c’est en disant les vraies choses à notre partenaire qu’on s’assure de se faire comprendre et qu’on a ainsi plus de chances d’obtenir ce qu’on veut. Bref, communiquer durant l’acte ne peut qu’aider à atteindre l’objectif, c’est-à-dire l’orgasme. Et ça, les végétariens l’auraient compris depuis longtemps.

Violence contre les femmes : rencontrer les gars et savoir comment la combattre

Une précédente enquête menée par l’université a suggéré que la plupart des hommes pensent que la consommation de viande augmente la virilité. Les recherches défont cette croyance et prouvent, d’une nouvelle manière, que la consommation de légumes, uniquement, améliore, outre les niveaux d’hormones, la circulation sanguine du corps, y compris les organes sexuels. Cette amélioration contribuerait également à améliorer la vie sexuelle. Selon le membre de l’ONG de défense des animaux PETA : les gens pour le traitement éthique des animaux, lorsqu’il s’agit de relations sexuelles, ceux qui mangent de la viande peuvent être aussi lents que le sang à s’écouler dans leurs artères bouchées, les végétaliens ont déjà l’endurance nécessaire pour faire la fête toute la nuit. Le véganisme est connu comme une forme plus radicale de végétarisme. Les adeptes de ce mode de vie estiment que l’être humain doit vivre sans explorer les animaux, c’est pourquoi ils excluent de leur alimentation, outre la viande, tout produit d’origine animale, comme la gélatine, les produits laitiers, les œufs, le miel et les saucisses. Ils ne portent pas non plus de fourrure, de cuir, de laine, de perles de soie, entre autres, mais uniquement des vêtements fabriqués avec des tissus d’origine végétale comme le coton et le lin, par exemple. Pour ceux qui adoptent déjà ou ont l’intention d’adopter le végétarisme comme mode de vie, la recherche apporte une nouvelle et intéressante raison de persister dans cette idée.

Des résultats applicables à l’homme

Or, toujours selon une étude, les phytoestrogènes auraient les mêmes effets sur les êtres humains. Comme quoi, on ne descend pas du singe pour rien. En changeant les niveaux hormonaux liés à la sexualité, les plantes ont pu jouer un rôle important dans le développement des primates et chez les humains. Un rôle que l’on a peut-être sous-estimé jusqu’à présent. Donc, pour résumer, non seulement adopter un régime végétarien serait bon pour la santé, mais aussi pour notre libido. De quoi regarder le rayon fruits et légumes autrement.

Effets négatifs sur le désir sexuel

Ce qui doit certainement s’expliquer par le fait que les régimes végétariens sont souvent plus riches en fibres et moins riches en protéines, et que les végétariens font en général plus attention à leur santé. Un végétarien qui ne mange que des frites a de fortes chances après tout de devenir obèse et d’avoir une maladie cardiovasculaire. Un porte-parole de la PETA évoquait des études sur les régimes végétariens développés comme preuves de ce que l’association avance dans la pub. Tous deux représentent un apport très limité en graisse et cholestérol. Le végétarisme peut aussi avoir des effets négatifs sur le désir sexuel. Les régimes végétariens provoquent souvent des déficiences en zinc, ce qui a tendance à diminuer le niveau de testostérone et les pulsions sexuelles. Les femmes végétariennes sont aussi plus susceptibles de perdre leurs règles, une situation qui rime généralement avec diminution de la testostérone, sécheresse vaginale et faible libido. Enfin, ce n’est pas tout à fait vrai de dire que les personnes en surpoids sont moins actives sexuellement, au moins pour les femmes : une analyse récente publiée dans le journal obstétrique et gynécologie montre que les femmes en surpoids seraient finalement plus actives.

Un Internet pour tous ?
Uber Eats : se faire livrer des plats n’a jamais été aussi facile !