Quels sont les batailles féministes les plus marquantes ?

Certaines choses sont déjà tellement courantes dans notre vie quotidienne que nous n’y prêtons même pas attention ou n’y pensons pas. Prendre la pilule contraceptive, voter et divorcer, par exemple, sont les droits des femmes de nos jours – mais il n’en a pas toujours été ainsi. Il a fallu beaucoup de lutte et l’action de femmes incroyables pour apporter un changement.

C’est exactement ce dont nous allons faire l’éloge aujourd’hui ! Découvrez quelques jalons de l’histoire qui ont compté avec l’action des mouvements féministes et des femmes pleines d’attitude. Nous avons encore un long chemin à parcourir, mais ces réalisations sont là pour montrer que le monde est à nous et que rien ne peut nous arrêter ! 

1. La Déclaration des droits de la femme et du citoyen (1791)

Marie Gouze, connue sous le nom d’Olympe de Gouges, était une féministe pionnière qui diffusait son opinion et se battait par le biais de l’écriture et du théâtre. Elle voulait que les femmes aient les mêmes droits et les mêmes devoirs que les hommes. Le pamphlet Déclaration des droits des femmes et des citoyens, rédigé en 1791, appelait les femmes à agir. Cependant, en 1873, Olympe est guillotiné pour avoir remis en cause les valeurs de l’époque. Le pamphlet écrit par Olympe de Gouges était alors audacieux et réactionnaire, car les femmes n’avaient pas de voix. Même après plus de 200 ans, ce courage continue d’inspirer de nombreuses femmes dans le monde entier.

2. Création du premier algorithme de calcul (1843)

Bien qu’aujourd’hui le marché de l’informatique soit dominé par les hommes, c’est une femme qui porte le titre de première programmeuse de l’histoire. Augusta Ada King a créé des notes sur une machine d’analyse par son collègue Charles Babbage entre 1842 et 1843. Ces informations sont restées valables plus d’un siècle après leur publication. En 1982, un langage de programmation a été baptisé “Ada” en hommage à ce personnage important. Le 13 octobre, la journée Ada Lovelace est célébrée dans le monde entier. Elle vise à rappeler aux femmes leurs réalisations dans les domaines des mathématiques, de l’ingénierie et de la technologie, encourageant ainsi davantage de femmes à suivre cet univers.

3. Création de la pilule contraceptive (1961)

Margaret Sanger, infirmière et sexologue, est considérée comme la créatrice du terme “contrôle des naissances”. Avec le scientifique Gregory Pincus, le gynécologue John Rock et la biologiste et féministe Katharine McCormick, elle est à l’origine de la découverte de la pilule contraceptive, dont les études ont débuté en 1953 et qui a été commercialisée à partir de 1957. Margaret pensait que les femmes n’auraient pas les mêmes droits que les hommes tant qu’elles n’auraient pas été libres sexuellement. Elle voulait qu’il soit possible pour une femme de contrôler son corps, en décidant si elle voulait des enfants ou non.

4. Première femme présidente du monde (1974)

Isabelita Perón a pris ses fonctions en 1974 après la mort de son mari Juan Domingo Perón. Le gouvernement avait hérité d’une série de problèmes, tels que les grèves, l’inflation et la violence politique, et la mesure prise par le président de l’époque était de déclarer l’état de siège et de réformer le ministère. La crise est devenue incontrôlable et Isabelita a été déposée par les militaires en 1976. Bien qu’Isabelita n’ait pas été l’homme politique le plus populaire de l’histoire argentine, le fait qu’une femme ait été à la tête d’un pays pour la première fois a constitué une étape importante.

Un Internet pour tous ?
Uber Eats : se faire livrer des plats n’a jamais été aussi facile !