Qui se cache derrière l’innovation numérique ?

Comment le rôle de l’être humain évolue-t-il dans un monde de plus en plus numérique ? Quelles sont les tâches qui restent à accomplir lorsque les machines prennent de plus en plus de place dans le travail ? Et comment les entreprises peuvent-elles faire face à la concurrence en cette période de mutation rapide ? À l’heure actuelle, les frontières entre les différentes industries sont de plus en plus floues et les entreprises changent de manière toujours plus créative. Pour suivre le rythme des autres à notre époque, les talents, les disciplines et les technologies doivent être liés dans une grande vague d’innovation. Si les nouvelles technologies font en sorte que les chaînes de valeur se développent rapidement et que les frontières des entreprises s’estompent, le rôle et les tâches des personnes évoluent également. Les machines façonneront le monde du travail à l’avenir et changeront la façon dont le travail de la connaissance est fourni.

Les nouvelles technologies créent de nouvelles opportunités

Où que vous regardiez, les entreprises de pointe utilisent des technologies regroupées au cours de grandes innovations qui créent des opportunités incroyables. Ces possibilités vont au-delà des “suspects numériques” habituels et créent de nouveaux processus et de nouvelles façons de faire les choses. Pour réussir à l’ère numérique, faite d’opportunités, de promesses et d’incertitudes, il faut accélérer l’innovation, l’expérimentation et la collaboration. Le moteur principal n’est pas la technologie magique, mais les gens talentueux. Pour attirer ces personnes et ces talents, les entreprises modifient également leur façon d’approcher les candidats potentiels. Cependant, les technologies seront également importantes, car les nouvelles technologies influenceront la manière dont le travail de la connaissance est organisé, distribué et effectué. Les talents humains doivent apprendre à faire face à cette nouvelle réalité. La main-d’œuvre de demain doit donc évoluer en même temps que la révolution numérique, qui ouvrira sans aucun doute de nouvelles possibilités de revenus, de nouveaux modèles commerciaux et de nouvelles structures de coûts.

Une étude montre que les compétences numériques sont insuffisantes

Pour comprendre ces changements, quelques chercheurs ont mené une enquête auprès de plus de 420 décideurs aux États-Unis et en Europe. Les résultats montrent que la majorité des personnes interrogées voient un déficit de compétences numériques modéré ou dramatique qui empêche les organisations de réaliser leur potentiel numérique à l’avenir. Les investissements numériques accélèrent l’innovation. Les entreprises ont aujourd’hui la tâche de mettre en œuvre les compétences numériques qui permettront à l’innovation de trouver sa voie et aux entreprises de continuer à prospérer. Une nette majorité des répondants citent le manque de compétences numériques comme raison de l’absence de mesures pour l’avenir numérique. De nombreuses équipes manquent de personnel en termes de compétences clés et la situation continue à se détériorer. Le manque de talent va conduire à un travail fractionné au cours des trois prochaines années. Ce n’est pas une solution à court terme. Le travail numérique effectué par des personnes extérieures peut créer une main-d’œuvre plus souple et plus agile, capable de répondre de manière adéquate aux cycles rapides des entreprises. L’association des plateformes avec les “grappes de talents” crée l’innovation. Les entreprises commencent à créer des plates-formes protégées et encouragent les tiers à participer à des initiatives de co-innovation et à s’engager auprès des clients. Différents groupes de talents s’accumulent dans différents endroits et stimulent l’innovation ou ont un impact sur la transformation des entreprises. Les performances futures des entreprises nécessitent une réorganisation numérique audacieuse. Des approches strictes de la gestion d’entreprise ouvrent la voie à des entreprises agiles, connectées et différenciées. Les silos sont démantelés pour améliorer le flux de connaissances et optimiser les structures entrepreneuriales. De nombreuses entreprises commencent à adopter des modèles organisationnels dépassés et rigides et à créer de nouvelles grappes de talents plus agiles qui servent des marchés et des niches spécifiques. La main-d’œuvre de demain a besoin d’un nouvel ensemble de règles pour travailler. L’analyse, les algorithmes, les données volumineuses et l’automatisation amélioreront considérablement l’innovation, la productivité et la prise de décision, mais ils permettront également d’automatiser les tâches et de remplacer les personnes, du moins en partie. Notre analyse montre que le travail de back-office se déplacera de plus en plus vers les outils logiciels, tandis que les nouveaux processus homme-machine deviendront la norme.

Facteurs de succès pour les gestionnaires

La gestion de ce changement devient l’un des facteurs clés de succès pour les gestionnaires. Les technologies numériques et les opportunités qu’elles créent – nouveaux modèles commerciaux, nouvelles sources de revenus et structures de coûts radicalement nouvelles – modifient les structures de l’industrie et les talents dont les entreprises ont besoin pour prospérer. Il est temps d’examiner de près l’atout le plus important de votre entreprise, ses employés, et leur rôle dans cette ère numérique passionnante.

La saisie vocale pourrait-elle remplacer le toucher ?
L’avenir avec les architectures durables pour l’interconnexion entre internet et les objets