5 choses que les médecins aimeraient vous dire franchement !

Les rendez-vous médicaux sont généralement très succincts et objectifs. Il ne reste donc pas beaucoup de temps pour discuter avec le médecin afin de savoir ce qu’il pense et ce qu’il aimerait vraiment dire. Vous est-il déjà arrivé, lors d’un rendez-vous chez le médecin, de vous demander à quoi pensait réellement votre médecin en le consultant ? Et que voudrait-il vraiment vous dire ? Voici quelques vérités que les médecins aimeraient dire à leurs patients s’ils le pouvaient.

Attention, les informations contenues sur cette page sont uniquement à titre d’information. Il n’est pas destiné à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.

1 – Expliquez exactement vos symptômes : quand ils ont commencé, ce qu’ils sont et à quelle fréquence ils se produisent

Selon certains médecins, savoir expliquer les symptômes avec précision rend le diagnostic plus précis et contribue à rendre le traitement plus efficace.

Cependant, de nombreux patients expliquent ce qui se passe de manière confuse, ce qui peut porter préjudice aux décisions prises par le médecin. Il est donc utile de dresser une liste des symptômes et de se souvenir d’ajouter les détails : ce que vous ressentez réellement, quand les symptômes ont commencé et à quelle fréquence ils se produisent.

2 – S’il vous plaît, ne récitez pas les pages que vous avez imprimées sur Internet

De nombreux patients consultent souvent des sites web de recherche pour connaître la signification des symptômes observés. Cependant, les médecins affirment que de nombreux sites disponibles sur le web contiennent des informations superficielles et souvent incorrectes, ce qui peut faire souffrir le patient à l’avance sans qu’il sache vraiment ce qui se passe.

Par conséquent, la meilleure chose à faire est de consulter le médecin et de clarifier tous les doutes directement avec un spécialiste afin d’éviter des soucis inutiles. Dans le cas des patients qui insistent sur la recherche pré-consultation, il est essentiel de prêter attention à la source de l’information et de s’assurer qu’il s’agit d’un site fiable.

3 – Si vous devez être en retard ou manquer le rendez-vous, veuillez informer à l’avance

Tout patient déteste quand son rendez-vous est en retard et il en va de même pour les médecins, qui n’aiment pas non plus attendre les retardataires. On sait que des événements imprévus se produisent et que dans de tels cas, un retard est inévitable. Mais la meilleure chose à faire pour éviter ce genre de situation est d’avertir le plus tôt possible, car trop tard peut être un signe de mépris pour le médecin et les autres patients.

4 – Vous n’êtes pas malade mais vous voulez juste un certificat médical

De nombreux médecins affirment avoir vécu des situations dans lesquelles le patient simule des symptômes et des sentiments de malaise afin d’obtenir un certificat médical. Il convient de rappeler que ce type d’attitude est facilement identifié par les médecins, en plus d’être considéré comme contraire à l’éthique, et qu’il ne doit donc pas être pratiqué.

5 – Soyez franc. Si vous n’avez pas pris les médicaments prescrits, dites-le

Selon plusieurs médecins, de nombreux patients, à leur retour chez le médecin, affirment que les symptômes n’ont pas été soulagés et que le traitement prescrit par le médecin n’a pas été efficace. Cependant, la plupart d’entre eux n’ont pas pris les médicaments nécessaires et cachent cette information au médecin. Par conséquent, pour éviter les problèmes liés au traitement, il est essentiel de dire au médecin ce que vous faites exactement, afin que les décisions appropriées puissent être prises.

Psychoécologies : la réinvention de la psychiatrie ?
Épidémie et pandémie : différences et étymologie