Épidémie et pandémie : différences et étymologie

On confond souvent le sens des mots pandémie et épidémie.Tous deux ont une étymologie qui renvoie à la langue grecque. Quelles sont les principales différences entre ces deux mots ? Une définition de chaque mot est nécessaire afin d’expliquer le sens et comprendre les différences entre ces deux deux termes.

Épidémie : qu’est-ce que c’est ?

On parle d’épidémie lorsqu’il y a une manifestation collective d’une maladie qui se propage rapidement dans la population. Une épidémie touche un grand nombre de personnes dans une zone géographique limitée et plus ou moins étendue.

Parlant de maladies, les épidémies peuvent être importées (en provenance d’une région plus ou moins éloignée) ou autochtones (en provenance du territoire d’origine) ; elles peuvent se propager par contagion directe (contact physique) ou indirecte (par voie aérienne).

Une pandémie, c’est quoi ?

Le terme de pandémie est un cas particulier d’épidémie. Contrairement à l’épidémie, la pandémie étend sa signification territoriale à l’ensemble du globe. Cela ressort clairement de son étymologie grecque : “pan-demos”, qui signifie littéralement le peuple tout entier. À la différence du terme épidémie, également issu du grec “epi-demos”, qui signifie au-dessus du peuple (ou des gens).

Les maths, la médecine et… la bière

Le déroulement d’une épidémie peut être étudié par les mathématiques ; la propagation est simulée à l’aide de modèles statistiques et mathématiques par des scientifiques expérimentés. Selon les experts en virologie et les médecins, certaines maladies infectieuses sont classées comme des épidémies ou des pandémies.

En voici un exemple :

En 1854, un terrible cas d’épidémie de choléra s’est produit à Londres, dont on se souvient aujourd’hui comme de l’épidémie de Broad Street. Pour la circonscription géographique et la découverte rapide des causes, il faut remercier le médecin anglais John Snow.

Le quartier de Soho à Londres avait de sérieux problèmes de saleté. Le gouvernement londonien a décidé de déverser les déchets excédentaires (excréments) dans la Tamise. John Snow a dressé une carte des lieux où se trouvaient les cas de choléra et a identifié la cause dans une pompe à eau spécifique. Mais il a surtout utilisé des statistiques pour démontrer le lien entre la qualité de la source d’eau et les cas de choléra (une méthode connue aujourd’hui sous le nom de diagramme de Voronoï).

Curiosité : le rôle de la bière

Il n’y avait qu’une seule anomalie significative sur la carte de Snow : aucun des moines du monastère adjacent n’avait contracté le choléra. L’enquête a montré qu’il s’agissait là d’une preuve supplémentaire : les moines ne buvaient pas d’eau, mais seulement la bière qu’ils brassaient eux-mêmes.

Les épidémies et pandémies célèbres

Pour en revenir aux épidémies et aux pandémies, il existe quelques exemples historiques de pandémies des temps anciens, dont la fièvre typhoïde pendant la guerre du Péloponnèse, 430 ans avant Jésus-Christ. La maladie de Justinien, qui s’est répandue à partir de l’année 541, est la première pandémie connue de peste bubonique, la peste noire étant apparue en 1300.

C’est en référence à ce dernier cas que le terme de quarantaine a été inventé : l’isolement forcé – utile pour limiter la propagation de la maladie – avait une durée typique de 40 jours.

Pour poursuivre la liste, il y a différentes pandémies de choléra qui se sont développées aux 19e et 20e siècles. Les pandémies les plus récentes comprennent historiquement la grippe espagnole de 1918 (18 mois), la grippe asiatique de 1957, la grippe de Hong Kong de 1968 et le VIH/sida depuis 1981.

La propagation en 2019-2020 de la maladie CoVid-19 est classée (au moment où nous écrivons ces lignes) comme une épidémie. La décision de classer une maladie infectieuse comme épidémique ou pandémique appartient à l’OMS – Organisation mondiale de la santé. Mais selon la propagation de la maladie à travers le monde, celle-ci pourra passer du stade d’épidémie à une pandémie. En effet, la propagation du Corona virus dans presque tous les pays, donnera à l’épidémie de Covid-19 le caractère de pandémie.

Endémie : lorsqu’une maladie est définie comme endémique

Les maladies endémiques sont celles dans lesquelles le micro-organisme de la maladie est présent sur un territoire stable et circule dans cette population limitée. Il existe des maladies endémiques à cyclicité saisonnière ; d’autres sont liées à des facteurs environnementaux, comme le paludisme dans différentes régions tropicales ; la rougeole ou la varicelle ont des pics épidémiques liés au pic potentiel des nouvelles naissances ; la thalassémie est considérée comme endémique dans les îles de Sardaigne et de Sicile.

Psychoécologies : la réinvention de la psychiatrie ?
5 choses que les médecins aimeraient vous dire franchement !