Population mondiale : une croissance démographique inquiétante

De nos jours, le taux de natalité actuel persiste dans le monde, avec 2,6 milliards d’enfants naîtront au cours des 45 prochaines années, la population mondiale est en croissance démographique inquiétante. Mais cette croissance démographique mondiale est constatée dans certaines régions du monde. Et les causes de cette croissance sont différentes.

La croissance en Afrique et Amérique

L’Afrique est la région la plus rapide en croissance démographique. La population africaine est actuellement plus de 1,3 milliard alors qu’elle n’était que 640 millions en 1990. Cette croissance démographique de la population africaine entraîne tout d’abord une croissance de la population mondiale et un déséquilibre économique des pays africains surtout pour l’Afrique subsaharienne. En Amérique du nord, les femmes accouchent presque chaque tous les deux ans. Les données de l’ONU montrent que plusieurs pays connaissent une croissance démographique non durable. Le Nigeria, par exemple, avec 15 millions d’habitants, pourrait atteindre 80 millions d’ici 2050.

La croissance en Asie

L’Asie est la région la plus peuplée du monde. Avec plus de 4,463 milliards habitants, ce continent se trouvent dans une situation économique et sociale non stable. L;effectif de la population asiatique présente presque la moitié de la population mondiale. Les êtres humains vivant en Asie sont en général des paysans des individus qui font des activités journalières pour survivre. Le développement durable y est mis en jeu. La croissance population en Asie est un accroissement naturel résultant d’un manque de sensibilisation féminine communautaire. 

Causes de la croissance démographique

La première raison qui provoque la croissance de la population mondiale est l’accroissement du taux fécondité chez les personnes vivant dans des pays en voie de développement comme en Afrique, dans les pays d’Amérique du sud, là où l’espérance vie est faible à cause de la pauvreté et des difficultés économiques. L’insuffisance de l’éducation sexuelle est aussi une des raisons provoquant la croissance démographique en Afrique et en Asie. Dans la même communauté, les enfants nés dans des familles nombreuses cessent d’aller à l’école, abandonnent leurs études, tombent plus souvent malades et souffrent plus souvent de la faim. La promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes inconsidérée renforce aussi l’ignorance des futures mamans en matière de vie sexuelle. Le droit de choisir le moment de la grossesse est crucial pour l’autonomie des femmes. Les filles peu scolarisées ont tendance à se marier plus tôt et à avoir plus d’enfants, ce qui crée un cycle pervers de fécondité élevée et d’inégalité sexuelle.

Mesures à entreprendre

Promouvoir la santé maternelle. L’expansion des services de santé doit être et suivre le rythme de la croissance démographique de la population mondiale. L’accès à la contraception qui réduit la mortalité maternelle doit être renforcer car il permet de diminuer le nombre de grossesses et d’avortements pratiqués dans de mauvaises conditions. Les enfants nés dans une famille nombreuse sont plus exposés au risque d’infection et de maladies parasitaires. La prévention des grossesses non désirées est l’investissement le plus rentable pour réduire la transmission du VIH de la mère au fœtus. Garantir le développement durable. Personne ne doute que les racines de la dégradation de l’environnement se trouvent dans les modes de consommation des pays à grande puissance économique. Mais ils doivent aussi nourrir une population en croissance incontrôlée. Le rapport émis par les nations unies souligne que “la croissance démographique massive au cours du XXe siècle a eu plus d’impact sur la réduction de la biodiversité qu’un seul facteur. Réduire la mortalité infantile. Un enfant né moins de 18 mois après un frère ou une sœur à un taux de mortalité deux à quatre fois plus élevé qu’un autre né à au moins 36 mois d’intervalle. Si les grossesses avaient lieu à au moins deux ans d’intervalle, on estime qu’au moins un million de décès d’enfants seraient évités chaque année.

Qu’est-ce que l’inflation et comment s’en protéger ?
Trump et la fin du rêve americain